Sie sind hier

Wéi wichteg ass qualitativ héichwärtegem Drënkwaasser ?

Eng Gemeng huet d’Verantwortung fir hier Bierger mat awandfräiem Drénkwaasser ze beliwweren an dofir ze suergen, dass hir Waasserbasengen an hiert Leitungsnetz an der Rei ass an d’Hygiène vum Drénkwaasser geséchert ass.

Am Budget fir d’Joer 2020 war e Kredit vun 150.000 € ageschriwwe fir dringend noutwendeg Reparaturen un der bannenzeger Isolatioun vum Waasserbaseng zu Stengefort ze maachen. Mee eise Schäfferot  huet dat am Joer 2020 net fir wichteg empfonnt an huet dës néideg Reparaturen net maache gelooss. Am Budget 2021 steet de selwechte Betrag nach eng Kéier dran an et wär ze hoffen, dass déi Reparaturen dann dëst Joer esou séier wéi méiglech gemaach ginn. Et duerf hei net mat der Gesondheet vun eise Bierger gespillt ginn.

Et kann och net sinn, dass en sech hannert dem Argument verstoppt: „Dann gëtt eben e wéineg méi Chlor oder aneren Désinfektant bäigemëscht.“

Zäitweis huet eist Drénkwaasser en eekeleg Geroch a Geschmaach. Op Nofro beim Schäfferot kritt en keng Äntwert oder just lakonesch geäntwert: Bei mir um Kohlerbierg schmaacht Waasser awer ëmmer gutt.“

Am Budget 2020 stoung e Kredit fir eng Etüd iwwert eis Waasserbasengen ze maachen. Bis dato huet de Schäfferot et awer ënnerlooss fir de Gemengerot iwwert d'Resultat vun dëser Etüd ze informéieren.

De Budget 2021 gesäit e Kredit fir den Neibau vun engem drëtte Waasserbaseng fir eis Gemeng fir !

Bis elo konnt de Buergermeeschter awer nach net soen op et en Héichwasserreservoir gëtt oder en ënnerierdeschen. Hien huet gemengt den neie Waasserbaseng kéim nieft den vu Klengbetten stoen, mee méi wuesst hien net ze soe.

Wat huet dann d’Etüd heizou gesot? Nom Prinzip vun de vases communiquants muss jidder Waasserbaseng an engem Reseau op der selwechter Héicht sinn oder et muss en mat vill Technik den Niveau ausgläichen. Vill Technik bedeit vill Onkäschten a vill Méiglechkeete fir Pannen a Feeler.

Affaire à suivre.

De Comité vun der DP Sektioun

Une commune est dans l’obligation de fournir une eau potable de haute qualité et de veiller à ce que aussi bien ses châteaux d’eau que son infrastructure de conduites d’eau soit en règle pour assurer la sécurité et la qualité de l’eau potable.

Le budget 2020 renseignait un crédit de 150.000€ pour une remise en état urgente et nécessaire de l’isolation intérieure de son château d’eau de Steinfort. Mais notre conseil échevinal n’a pas jugé opportun de faire procéder à ces travaux de remise en état en 2020. Le budget 2021 renseigne encore une fois le même crédit et il reste à espérer que cette fois ci, les travaux seront réalisés dans les meilleurs délais. On ne peut pas jouer avec la santé de nos citoyens.

D’autre part le conseil échevinal ne pourra pas se justifier avec l’argument : « On va ajouter un peu plus de chlore ou d’autre désinfectant ».

De temps en temps notre eau potable a une odeur et un goût désagréable et dégoûtant. Si vous l’évoquez le conseil échevinal vous recevez la réponse ironique : « Chez moi à la rue de Kahler à Kleinbettingen l’eau est bonne et elle n’a pas d’odeur ou de goût désagréable ».

Le budget de l’année 2020 renseignait un crédit pour une étude de faisabilité concernant un nouveau château d’eau. Jusqu’à présent le conseil échevinal n’a pas jugé opportun d’informer le conseil communal sur le résultat de cette étude. Le budget de l’année 2021 prévoit un crédit pour la construction d’un nouveau château d’eau. Cependant, notre bourgmestre ne sait pas dire s’il va faire construire un château d’eau en forme de tour ou souterrain. Il suppose qu’il sera réalisé à côté du château d’eau existant de Kleinbettingen, mais il ne sait pas de quel type de château il s’agira.

Qu’est-ce que l’omineuse étude de faisabilité dit-elle à ce sujet ?

D’après le principe des vases communicants il devrait s’agir d’un château d’eau en hauteur. Une autre solution consiste à mettre en place un système de pompage et de maintien de la pression coûteux à l’acquisition et surtout à l’entretien. Un tel système sophistiqué est coûteux et pourra être sujet à beaucoup de pannes.

Affaire à suivre.

Le comité de la section DP